Archive for July, 2007

Le chicon, le chicon, que tu ne connaiiiiiiiiiiiiiiis pas!*

Monday, July 30th, 2007

Ca fait quelques jours que ça me chipote de faire un post sur Angelica et sa maman mais, à part “libérez-les bordel!”, il n’y a pas des masses de choses qui me venaient à l’esprit…

Faut dire que ce ne sont pas les sans-papiers dans les centres fermés prisons qui manquent. Mineurs ou pas. Et qu’ils doivent tous être libérés. Et les centres fermés.

Et puis j’ai lu un truc qui m’a chipoté. Je n’ai pas tout de suite tilté.

Selon des Equatoriens qui soutiennent Angelica et sa mère Ana, les deux femmes auraient été interpellées à la suite d’une dénonciation à la police de Dilbeek. Un riverain se serait inquiété de voir “deux Gitanes” dans le quartier.

Les policiers de Dilbeek fonctionnent donc à la délation. C’est l’été, ils doivent sûrement s’emmerder à mort entre deux visites de maisons dont les riches propriétaires sont en vacances.

Oui mais y a encore un truc qui me gêne.

Le riverain qui passe la journée à sa fenêtre à épier tout ce qui se passe dans sa rue? Faut dire que le Tour de France squatte toutes les chaînes de télé. En ces temps pluvieux, y a pas des masses d’autres choses à faire…

Non, c’est pas encore ça.

Le riverain inquiet de voir deux gitanes dans sa rue? Oui on se rapproche. Mon malaise grandit.

La police qui arrête deux personnes parce qu’elles seraient gitanes? Voilà!

Donc, être Gitan est un crime de la plus haute importance. Qui mérite une arrestation sur le champ. Sur base d’une dénonciation. On y est. Voilà, ce qui provoque ma nausée.

Plus encore que les procédures inhumaines de rapatriement. Plus encore que l’enfermement d’innocents dans les centres fermés. Plus encore que l’enfermement d’enfants dans les centres fermés.

Je vomis ce pays où on arrête des gens parce qu’ils sont “Gitans”.

Ca me troue le cul qu’on oublie si vite qu’on a déjà enfermé des gens juste parce qu’ils étaient gitans. Ou homosexuels. Ou communistes. Ou juifs.

Décidément, il est temps qu’on instaure l’obligation des cours d’histoire avant de diriger un pays…

Bon, je vous laisse, je dois passer un coup de fil. Y a un drôle de type qui traîne dans ma rue. Il a un vélo. Il doit sûrement avoir plein de produits dopants sur lui…

* version remastérisée du Gitan de Daniel Guichard, par moi-même quand j’avais 5 ans…

Raoul au Congo – la suite

Saturday, July 28th, 2007

Allez hop!

C’est samedi, les cyclistes courent contre Lamontre (gagnante à tous les coups) et vous, chers auditeurs de l’écrit, vous avez bien droit à votre petit épisode pour vous remettre de tout ça!

En avant!

(more…)

A bicyclette…

Wednesday, July 25th, 2007

Bon allez, j’avoue que j’aime encore bien parfois regarder le sport à la télé.

Je me souviens d’avoir vu un jour un match de foot à la télé complètement pétée (moi, pas la télé) et avoir compris d’un coup pourquoi c’était rigolo de jouer au foot: sentir l’herbe humide qui sent bon sous ses pieds et être exténué après 150 aller-retours entre les buts, j’avoue que je peux comprendre que ça vaut le coup. Et devant la télé avec des bonnes bières et des bons amis, ça vaut vraiment le coup aussi. Oui.

Pareil pour le volley ou le basket. Ou même le curling, tiens. Mais à toute toute petite dose.

Par contre le cyclisme, là, j’ai un blocage. Et le fait qu’on annonce que Vinokourov ait été testé positif samedi, ça n’arrange pas les bidons.

Regarder du cyclisme, oui. Mais le faire en sachant que tout est truqué? Où est le plaisir?

J’ai déjà fait le Ventoux. En bagnole. Et elle avait du mal. Alors, voir ces coureurs tout pimpants après des montées 30 fois pires?

Et j’ai rien contre les drogués, hein. Soyons clairs. Que du contraire. Mais contre les gens qui trichent, ça oui… Surtout quand le monde s’arrête de tourner pour les regarder en disant que tout va bien…

Andrew est mort, vive Raoul!

Saturday, July 21st, 2007

Hop là! Toujours pas de pils dans les robinets, je suis déçue (note que c’eût été drôle pour le café du matin).

Désolée Thitho, c’était vraiment vrai, je n’ai plus d’épisode d’Andrew Li Peng en stock. Mais heureusement, le cirque fut prolixe!

On accueille donc chaleureusement Raoul pour sa toute première apparition sur les ondes de la radjo écrite!

(toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ou qui existeront un jour (sait-on jamais) est bien sûr fortuite, hein)

(et tant qu’on y est, venez améliorer mes transports, mon industrie et/ou habiter à Catcat)

(more…)

Patriotisme

Friday, July 20th, 2007

<edit> Allez voir par ici, c’est rigolo! La Belgique est décidément le pays le plus drôle de l’univers. Ou alors c’est la RTBF (qui avait déjà réussi en moins d’un an ça, ça,  ça et ça)… </edit>

Je suis sûre que

Рvous avez ̩cout̩ avec respect et attention le message du Roi (je plussoie, nous avons vraiment un chouette syst̬me de sant̩);

– votre drapeau est lavé, repassé et tout prêt à être pendu à votre fenêtre dès 00h01 (pas comme Un Homme);

Рvous ̻tes en train de gonfler votre couronne en plastique;

– votre menu de demain c’est américain-frites au matin, moules-frites à midi et bouchées à la reine-frites au soir;

– vous avez racheté très cher (mais quand on aime on ne compte pas) une place dans la tribune d’honneur de la Place des Palais à un futur ex-ministre socialiste;

– vous n’aimez le foot et la bière qu’à cause des djap’ et de la Jupiler League;

– vous boycottez RTBF depuis l’histoire de la fausse indépendance de la Flandre;

– d’ailleurs, vous avez rejoint le Palais royal dès les premières minutes de Bye bye Belgium avec la vieille pétoire de pépé Jules;

Рil y a au dessus de votre chemin̩e la photo officielle de la famille royale

Bref, oui pour vous, demain c’est le grand jour…

Je sais, comme neuf Belges sur dix, que le 21 juillet est la date de la fête nationale (pour le dixième restant, ça doit juste être le jour de sortie d’Harry Potter).

Je suis parmi la petite moitié est au courant que nous fêtons l’indépendance de la Belgique depuis 1830.

Je sais pourquoi nous le faisons le 21 juillet, comme à peine un Belge sur cinq.

Je sais donner les noms des dix provinces sans réfléchir.

Je connais la devise du pays, quelques phrases de la Brabançonne et même sa chorégraphie (hem, euh même si je ne suis pas sûre qu’elle soit officielle).

Mais bordel! Qu’est-ce que le 21 juillet me fait chier! S’il n’y avait que les bals populaires et les feux d’artifice, passe encore… Non, ce qui me lourde le plus c’est la parade de ces putains d’avions qui, en plus, “répètent” les jours d’avant en plus. Tout ce gasoil gaspillé. Toute cette pollution sonore. Tous ces risques de crash à cause d’un pilote bourré à la stella.

Voilà. Ca coûte cher et ça ne sert à rien.

Qu’en échange on nous offre plutôt à boire. De la pils dans nos robinets pour le 21 juillet!

Youhou!

Thursday, July 19th, 2007

Bon, je n’ai pas vraiment pour habitude de parler de mon job mais là, y a une bonne nouvelle… Je change de Ministre! De Fadila Laanan, je passe à Marc Tarabella.

On sait ce qu’on perd mais pas ce qu’on gagne. Il est comment Tarabella?

Politiquement hein, on s’entend…

Pu(ri)tain!

Thursday, July 19th, 2007

Il y a un peu plus d’une semaine, La Libre mettait en ligne un article des plus stupéfiants sur le “puritanisme” des moins de 25 ans.

Céline, Jean-Baptiste et moi fomentont une guerre anti-vieux depuis quelques mois (avant de l’être vraiment diront les mauvaises langues). L’occasion était trop belle pour passer à côté… On a donc envoyé une réaction qui est juste publiée aujourd’hui (youhou! j’ai mon nom dans La Libre! Vous pensez que ça compte pour entrer au paradis?). Bon, elle est passée sous la hache de la censure du manque de place (elle est publiée dans le courrier des lecteurs). Mais, bande de veinard, voici notre texte dans son intégralité. Rien que pour vous…

Puritains, les jeunes ? Irresponsables, les vieux !

La Libre a récemment relayé une étude menée en Belgique par «Mediapoll» et «Fieldforce» sous la houlette de «Pocketmarketing/Nxt» (tout un programme) annonçant que les moins de 25 ans avaient les « normes sociales les plus fortes », juste après les plus de 65 ans, se montrant même plus sévères qu’eux sur certains aspects.

Les jeunes osent remettre en cause « les grosses voitures et les avions qui polluent ». Ce qui ferait d’eux des « nouveaux puritains », avalant sans réfléchir les discours (malfaisants) des climatologues plaidant pour moins d’automobiles. Climatologues de facto placés dans une position de chefs religieux assénant à leurs troupes dociles des valeurs préconstruites que ceux-ci n’ont plus qu’à appliquer à la lettre, sans réfléchir.

A l’heure où l’Agence Internationale de l’Energie annonce un rapport prévoyant la fin du monde tel que nous le connaissons en 2011, avec le fameux peak oil qui verra le prix du baril de pétrole s’affoler de manière irréversible, il nous semble totalement irresponsable de laisser entendre que ceux qui refusent de « consommer et de profiter sans réfléchir » sont puritains, coincés dans des valeurs morales surannées.

Mais tiens. Quel âge ont les concepteurs de cette fameuse étude sur les « nouveaux puritains » ? Parions qu’ils ont l’âge de l’esprit dont ils témoignent. Nés au sortir de la guerre, faisant partie de cette génération « permissive », comme le dit Herman Konings de « Pocketmarketing/Nxt »? Qui s’est plutôt tout permis, oui. Mettant ainsi en péril l’avenir des générations suivantes. Notre avenir à nous, leurs enfants.

Lorsque nous entrons aujourd’hui sur le marché du travail, nous sommes condamnés de façon toujours plus absurde à une précarité à laquelle « les vieux » ont commencé à nous habituer dès le plus jeune âge, sur le banc d’une école qui joue de moins en moins son rôle éducatif et libérateur.

Quand nous ne sommes pas livrés pieds et feuille de paie liés à des patrons qui ont les pupilles en forme d’euros, nous sommes priés de nous taire et de faire tourner la machine. Les filets de protections comme la sécurité sociale que nos grands-parents avaient tissés après la guerre, sont détricotés méticuleusement pour satisfaire les appétits morbides de compétition et de rendement des dirigeants de la génération des quinquas.

Et on nous affirme sans blêmir que c’est la voie de la responsabilité dans cette nouvelle économie d’enragés. On nous ordonne d’entrer dans ces cases trop étroites grâce auxquelles nous assurerons le développement de la société. Ce développement de l’aliénation complètement incompatible avec les lois de la nature.

Vous le savez pourtant, vous le savez si bien que vous le refoulez : si tout le monde consommait comme nous, il nous faudrait plus de trois planètes. Il y a un hic gros de plusieurs mondes : de planète, nous n’en avons qu’une et figurez vous qu’elle ne vous appartient pas, pas plus qu’à nous d’ailleurs.

Le défi environnemental est énorme. Combien de nouveaux Iraks pour la clim’ et les 4×4 ? Combien de guerres pour l’eau potable sur la planète bleue ? Il en va de la possibilité même d’une vie humaine sur Terre. Mais une fois les élections passées, la page est vite tournée. Il est vrai que la plupart des décideurs politiques ne seront plus de ce monde lorsque les dégâts qu’ils auront causés se feront le plus cruellement sentir.

Alors puritains les jeunes ? Non, les vieux installés font preuve d’une totale irresponsabilité. Il est plus que temps que vous cessiez de nous empêcher de sauver ce qui peut encore l’être. Laissez donc aux jeunes la voix au chapitre, et surtout arrêtez vos âneries. Arrêtez de vouloir être toujours plus riche au détriment de tous, arrêtez de vouloir faire croître votre PIB qui ne mesure rien de vivant, arrêtez d’inoculer ce même poison à vos têtes blondes, arrêtez de nous matraquer de pub stupides et agressives qui vantent une chimère suicidaire, arrêtez de favoriser la voiture individuelle au détriment des transports en commun, arrêtez vos guéguerres politicratiques et vos mensonges gros comme des maisons, arrêtez de monnayer froidement tout ce qui fait la vie, arrêtez de détruire tout pour satisfaire vos pulsions de domination et de (votre) sécurité.

Un autre monde est possible, celui-là ne l’est pas.

Arrêtez vos âneries et vous verrez que la jeunesse n’est pas tant dans l’âge que dans l’esprit, comme certains d’entre vous nous l’ont appris.

Céline Delforge, Jean-Baptiste Godinot, Catherine Lemaitre

Et sinon, ça va les vacances?

Wednesday, July 18th, 2007
  • Un Homme Says:
    Et sinon, ca va les vacances? :D
  • Oui!

    J’ai coupé mon GSM. Je passe sur le web une fois par jour, juste pour lire les blogs des autres et jeter un tout bref coup d’oeil sur mes mails (auxquels je répondrai en fin de semaine, il sera encore bien temps).

    Il n’empêche que j’ai des journées super chargées. Je dois écouter 165 nouveaux morceaux sur mon ipod en même temps que de finir le dernier Crichton et il fait tout juste assez bon pour lézarder sur la terrasse.

    Hier je n’ai même pas pu faire de sieste alors que le soleil me tire du lit vers 7h…

    J’ai passé deux bonnes heures chez le coiffeur. D’ailleurs, Vinalia, je te recommande Géraldine qui coiffe juste à côté de la pompe Esso rue de Gozée (Nerfetyhair. Facile, tu vas jusqu’à la gare de Charleroi, tu prends le 109 direction Chimay et tu descends à Chapelle).

    J’ai sans doute été leur seule cliente de toute la journée. Bon, faut négocier pour ne pas avoir de mèches flash dans les cheveux (très à la mode dans un triangle Fontaine-l’Evêque/Fleurus/Gerpinnes mais pas au-delà) mais sinon c’est parfait. J’ai pile poil la coiffure et la couleur dont je rêvais secrètement avant d’y entrer (peut-être un peu plus orange-jaune mais bon). Et pour une fois, elle a vraiment pris le temps de négocier mes épis et de ne pas me faire un effilage qui ne sert à rien.

    A peine sortie de là, je n’ai eu qu’une heure pour manger devant le tour de France avant de partir faire les magasins à Charleroi avec ma môman. Ca faisait longtemps. Mais les magasins carolos n’ont pas changé. Y a plein de grosses en rue mais c’est hyper dur de trouver un vêtement qui taille au-delà du 40.

    Sinon, deux constations:

    - les italiennes sont-elles toutes anorexiques et naines? Mes yeux sont sortis de leurs orbites en constatant que mon pantalon Etam taille 44 (oui, je suis grande et musclée) était converti en taille 50 chez les transalpins.  

    – les femmes qui sont prises comme modèles pour les vêtements C&A sont mal foutues. Des épaules carrées. Un buste de 30 cm. Des jambes minuscules. Des grosses fesses mais pas de hanches. Ni de taille. Bref, oui vous l’aurez compris si vous voulez rire un bon coup, faut venir me voir dans les cabines d’essayage de chez C&A…

    Enfin bref, le temps de boire une blanche pour récupérer de nos efforts (2h de magasins carolos, c’est des mingas efforts), il était déjà temps de rentrer manger. Et puis de prendre un bain. Et puis d’écouter la vie de Léo Ferré. Et puis de dormir.

    Je suis épuisée…

    Beuheuheuheuheuheuh…

    Saturday, July 14th, 2007

    Ceux qui auront suivi le dernier post avec attention sauront qu’on est donc… le 14! Euh… non… Samedi!!!

    Et ce samedi, c’est?

    – mon premier jour de vacances
    – le dernier épisode d’Andrew Li Peng sauve le monde
    – le jour où mon blog change d’apparence
    – la fête d’Un Homme

    (ah ben non, y a rien à barrer d’inutile)

    Oui, je sais, c’est extrêmement triste… Mais la semaine prochaine, je vous balance Raoul! (youhouhou!!!)

    Allez, tous en coeur: La névrose ne passera pas par moi!

    (more…)

    Futile

    Friday, July 13th, 2007

    Tiens, c’est vendredi 13 aujourd’hui.