Archive for January, 2007

Les 7

Wednesday, January 31st, 2007

A la demande de Julien et de Thitho

7 choses à faire avant de mourir
– un enfant
– un livre
Р̻tre pr̩sidente du monde
– aller en Islande
– passer mon permis de conduire
Рcoucher avec une m̩ga star du rock dans un h̫tel de luxe
Рvivre (facile h̩!)

7 choses que vous faites bien :
– m’autotourmenter pour des bêtises
– le hachis parmentier
– l’autiste
Рavoir des probl̬mes de sant̩ pas courants
– la respiration par le ventre
– avoir l’air fatiguée
– mettre mon gros orteil en bouche

7 choses que vous ne pouvez/ne savez pas faire :
– manger du cheval et des abats
Рr̩parer un chauffe-eau
– chipoter à l’électricité
– passer à l’attaque après avoir dragué
– toucher mon coude avec le nez
– vivre sans livres et sans BD
– garder des plantes en vie

7 choses qui vous attirent dans le sexe opposé :
– la façon de regarder (la vie, les choses, les gens, …)
– les mains
– le sourire
Рle contenu de sa biblioth̬que
– la douceur de la peau
– le fait que ce soit l’homme de la situation
– l’ensemble…

7 choses que vous dites souvent :
– M’enfin!
– Crotte de bique
– Bordel
– Haaaaaan, non, pas se lever déjà
– Allo? (ou à l’huile, c’est selon…)
– Allez
– et hop!

7 célébrités que vous aimez n’aimez pas:
(sorry hein, j’ai vraiment du mal à “aimer” une célébrité…)
– Patricia Kaas
– Pascal Obispo
– Florent Pagny
– Mariah Carey
– Tom Cruise
– Le Pape
– GW Bush
(ouf là, si on part dur la politique, ce sera plutôt les 700^^)

7 personnes dont vous voudriez qu’elles répondent à ce questionnaire :
– Jo et Mike quand ils seront revenus de vacances
– Noam Chomsky, Fidel Castro, José Bové, Henri Miller et Mike Brant…

Mozart amputé d’une partie de son pénis

Monday, January 29th, 2007

Oui, il fallait oser! La DH l’a fait…

Mais rassurez-vous, il ne s’agit pas du compositeur qui aurait eu 251 ans ce 27 janvier (uh uh, j’aime bien ces expressions à la con…) mais d’un iguane anversois priapique…

Notez que c’eut pu être drôle d’aller déterrer le compositeur autrichien pour lui ôter une partie de son pénis. D’ailleurs, a-t-il encore un pénis après toutes ses années?

Le problème de l’animal a débuté après que son pénis se soit enflammé après un accouplement. Le vétérinaire craignait de voir apparaître une infection qui se propagerait dans le bas-ventre de l’animal. Le pénis de l’iguane présentait des signes de dessèchement.

Afin d’éviter toute excitation inutile, Mozart a été mis en quarantaine des trois iguanes femelles, Truus, Pepina et Bianca. Son pénis était régulièrement nettoyé et badigeonné de pommade. Ce traitement a été sans effet. Décision a alors été prise de l’amputer d’une partie d’un pénis.

“Mozart a été anesthésié avant l’opération. L’opération a duré trois-quarts d’heure. La partie gauche du pénis a été sectionnée”, a expliqué un soignant de Mozart, Peter Van Gencehten.

Rassurez-vous bonnes gens, il lui reste donc encore la partie droite du pénis (oui, les iguanes sont bien faits hein :D) et Truus, Pepina et Bianca pourront être honorées!

vendredi 26 janvier 14:55

Friday, January 26th, 2007

Il neige!

Vite vite sortir tirer la langue et attraper les premiers flocons!

😀

Tu ne sais pas quoi faire samedi après-midi?

Friday, January 26th, 2007

Pas envie de faire les courses/le ménage/la sieste ce samedi après-midi? Céline organise un chouette colloque sur la pub avec tout plein de chouettes intervenants et je vous le conseille…

La publicité est présente partout, y compris dans l’espace public. Qu’il s’agisse de la voirie, des chaînes publiques de radio et de télévision, des écoles et universités ou des hôpitaux, les messages commerciaux sont de plus en plus présents. Parfois sauvage, parfois déguisée, cette publicité alimente parfois les caisses des pouvoirs publics. Or, en tant que promotrice de (sur-)consommation – y compris de produits dont les pouvoirs publics tentent pourtant de freiner l’usage – la publicité a un coût collectif. Doit-on interdire cette marchandisation de l’espace public ? Ou la réguler et si oui, comment ? Présente depuis plusieurs années du côté des associations, la question de l’envahissement de l’espace public par la publicité est rarement abordée de front par le politique. Il est grand temps d’y remédier.

Programme

13h30 Accueil

Animation par Yves Rouyet, géographe urbaniste

13h45 La publicité, ange ou démon ?

13h45 La publicité influence-t-elle notre libre arbitre ?

Arnaud Pêtre, chercheur en psychologie à l’UCL

14h10 L’Emprise de la publicité et ceux qui la combattent.

Sébastien Darsy, Journaliste (France)

14h40 Echange avec la salle

15h Pause

15h15 Réduire la place de la publicité dans l’espace public : études de cas

15h15 La publicité en voirie, quelles réglementations, quels impacts (et quelques exemples étrangers), Kurt Custers, chef de cabinet de l’ex-échevin de l’Urbanisme d’Ixelles

15h45 L’impact de la publicité dans les médias publics

Bernard Hennebert, Consoloisirs

16h05 Echange avec la salle

16h20 Réguler : quelles politiques publiques ?

Les pistes soumises au débat, Céline Delforge, députée bruxelloise Ecolo.

Panel de réactants :

– Anne-France Rihoux, secrétaire générale d’Inter Environnement Bruxelles
– Jean-Baptiste Godinot, asbl Respire
РUn repr̩sentant du R.A.P.
– Emily Hoyos, directrice du service d’études de la Ligue des Familles
– Thierry Vandebroeck, conseiller en communication et fondateur de Poseco

17h30 Echange avec la salle

17h45 Clôture

Lieu

Parlement bruxellois, avenue du Lombard 69 à 1000 Bruxelles

Organisation

– Groupe Ecolo au Parlement bruxellois
– étopia, centre d’animation et de recherche en écologie politique

Inscription : info@etopia.be

La révolution est en marche, moi je vous le dis. Demain on prend le Parlement bruxellois 😉

(euh… Thitho, je te garde une place à côté de moi?)

En vitesse

Wednesday, January 24th, 2007

Juste un petit post vite fait entre ma journée de boulot et ma soirée de réunion.

Parce que c’est très important que je le crie à la face du monde.

Primordial même.

Bordel, J’AI FROID!

Si j’avais su!

Tuesday, January 23rd, 2007

Il y a un mois, un chirurgien et son (charmant) assistant m’enlevaient la thyroïde et les nodules qui avaient poussé dessus, réglant d’un coup de bistouri ma maladie rare (maladie de Plummer, pour les curieux/ses) qui ne touche généralement que les gens de plus de 60 ans (note pour plus tard, faire un post sur Tchernobyl).

Je ne m’étais pas du tout étendue sur le sujet avant de partir pour l’hosto et de profiter de mon mois de congé maladie durement acquis.

Les gens que je cotoye dans mon boulot sont donc nombreux à prendre de mes nouvelles, parfois un peu inquiets (comme je n’avais pas raconté grand’chose, beaucoup ont fantasmé sur la cause et la durée de mon hospitalisation) et souvent touchés de près ou de loin par les problèmes de thyroïde (note pour plus tard, faut vraiment que je fasse un post sur Tchernobyl).

Et puis ce matin, c’est le drame! Mon inculture cinématographique (enfin surtout ma mauvaise mémoire parce que j’ai vu ce film!!!) m’a fait perdre au moins un excellent moment sinon beaucoup d’argent!

Selon mon bon Luc, il paraît que, dans Las Vegas Parano , ils prennent de l’extrait de glande thyroïde. Ce serait le passage où il y a plein d’eau à terre, vers la fin du film…

Bon, du coup je fais appel à l’équipe…

  • pourrait-on me prêter le film?
  • ou le bouquin?
  • ou me confirmer que je suis une grosse bièce de ne pas avoir réclamé mon bocal?
  • ou pas?
  • Merci bien…

    Les peurs de Kaël…

    Monday, January 22nd, 2007

    Kaël, c’est lui. Et Kaël a peur (ça se voit sur sa photo). Lui-même ne sait pas de quoi. Il m’a donc demandé de rédiger un petit article pour lui, moi qui le connais si bien (et qui réagit au moindre “chiche”!^^).

    Donc, ce peureux de Kaël a peur :

  • de la rupture de stock des chicons. C’est pourquoi il en conserve toujours quelques centaines (au cas où) dans sa garde-robe, à l’abri des regards, entre ses slips et ses chaussettes.
  • du sirop de Liège. Traumatisé dans sa tendre enfance par une tragique confusion entre le sirop de Liège et la graisse à chaussure, Kaël se méfie depuis des chaussures qui brillent et des tartines qui collent.
  • des poils en dessous des bras. Et surtout des bras de Juliette Lewis.
  • du karaoké. Enfin, soyons clairs… Le Karaoké est sa grande passion après le sudoku. Ce dont Kaël a peur, c’est d’être pris sur le fait!
  • Mais ce dont Kaël a surtout peur…

    C’est de ça:
    Haaaaaaan, ça fait peur hein :D

    Et oui… Un mythe s’effondre…

    5 petites choses qui ne seront plus secrètes

    Monday, January 22nd, 2007

    Puisque Un Homme me le demande si gentiment, je vais donc vous livrer 5 petites choses qui ne seront désormais plus secrètes…

    1. J’ai fait du théâtre dans mes jeunes années. C’était très drôle… J’ai même fomenté une rébellion contre les Mutualités socialistes qui voulaient utiliser notre image dans une valisette à l’intention des écoles sur les méfaits des sodas (oui, y avait un atelier théâtre aux Mutualités socialistes de Charleroi). Mon personnage était une femme enceinte. Et bien, déambuler dans les rues avec un gros ventre de femme enceinte à 15 ans, même à Charleroi, ça donne lieu à quelques regards étonnés…

    2. J’ai une peur quasi panique des avions (monter dedans, voir un avion de chasse qui passe tout près, etc.)

    3. mais une peur totalement iraisonnée parce que je sais que je me trouverai nez à nez avec un pendu avant de mourir (oui, je le sais et ne me demandez pas comment)

    4. Mon plus grand fait d’arme (au sens propre), c’est d’avoir participé à la fermeture des écoles primaires et maternelles des Forces Belges en Allemagne.

    5. Il y a quelques années, j’estimais que je pourrais mourir tranquille si j’avais un article sur moi dans la DH et si je faisais la une du Ciné Télé Revue. J’ai eu droit à deux articles dans la DH (dont un en tant “candidate la plus sexy” de ma liste) et je ne désespère pas pour Ciné Revue…

    Voilà, évidemment, c’est moins chic que Un Homme en tutu… Mais on fait de son mieux ^^

    Et je parie que Xanax et Kaël en ont encore des plusses beaux… xD

    Nicolas Hulot… Le messie nouveau est-il arrivé?

    Sunday, January 21st, 2007

    Son nom est sur toutes les lèvres, même les plus vertes. Nicolas Hulot est devenu, en quelques mois, l’icône des Saint-Thomas de l’écologie (ceux qui ne croient que ce qu’ils voient et qui ont attendu plus de 30 ans avant de remettre en cause l’impact de l’homme sur son environnement…) et même de certain-e-s autres, traités il y a quelques années de talibans verts… ^^

    Le messie nouveau est-il arrivé?

    Ce qui me chipote, ce n’est pas que l’environnement soit devenu un sujet à la mode. Je trouve même ça plutôt bien, à partir du moment où ça permet des prises de conscience et des changements de comportements.

    Non, ce qui me chipote, c’est qu’il soit vénéré par des écologistes qui se réclament de l’écologie politique (mmmmouis, suivez mon regard…) alors que ce type n’est vraiment pas tout net…

    En effet, il suffit d’un petit coup d’oeil ici pour s’apercevoir que le chemin est encore long et que les intentions d’Hulot, toutes louables qu’elles soient, sont avant tout mercantiles:

    EDF, TF1 et L’Oréal sont les partenaires historiques de la Fondation Nicolas Hulot, explique sa directrice, Cécile Ostria. Ils siègent au conseil d’administration et renouvellent leur engagement tous les trois ans. D’autres mécènes s’engagent également sur trois ans sur des programmes spécifiques (biodiversité, écocitoyenneté, protection de l’eau…). Des PME peuvent aussi se réunir en collège pour financer certaines actions, à hauteur de 25 000 à 50 000 euros.

    Pour rappel (mais je sais que vous le savez déjà ;)), EDF c’est le nucléaire…

    Près de 88 % de la production d’électricité d’EDF en France est d’origine nucléaire. Réparti sur l’ensemble du territoire national, le parc nucléaire d’EDF compte :

    * 34 réacteurs de 900 mégawatts ;
    * 20 réacteurs de 1300 mégawatts ;
    * 4 réacteurs de 1450 mégawatts.

    … et l’énergie nucléaire, c’est surtout une impasse, un imposteur, une technologie à risque, productrice de déchets, etc..

    TF1, c’est cette usine à merde télévisuelle qui vend du temps de cerveau humain disponible

    «Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible», Patrick Le Lay, PDG de TF1

    Et L’Oréal? Ben oui tiens, L’Oréal… Il sont bien, eux, ils ont même racheté The Body Shop il n’y a pas longtemps! Aaaaah mais c’était peut-être pour se racheter une virginité éthique après avoir été épinglé ici (L’Oréal fait l’exploit de n’être classé que dans la catégorie rouge) et là … On voit vraiment le mal partout!

    Allez… Pour finir en beauté, une dernière info intéressante, qui boucle la boucle en quelque sorte, trouvée sur le site de Greenpeace France, histoire de casser encore plus le mythe de ce nouveau Jésus vert…

    Qui faut-il montrer du doigt ? L’Oréal, qui fabrique les produits Ushuaïa, marque dont TF1 est propriétaire et que la chaîne a cédée sous licence à L’Oréal. Depuis deux ans, ce géant des cosmétiques continue d’utiliser des substances de plus en plus controversées. « Les scientifiques ont longtemps pensé qu’en dessous d’une certaine dose, certains produits chimiques faisaient courir un risque négligeable aux personnes exposées, reprend Yannick Vicaire. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à penser que la question de la dose n’est pas toujours pertinente. Par exemple, pendant les premières semaines de la grossesse, période de formation des organes pour le fÅ“tus, une seule exposition, même à faible dose, peut s’avérer critique. »

    Elle est pas belle la vie?

    Vivre son écologie

    Saturday, January 20th, 2007


    Papa, Maman,

    Asseyez-vous… J’ai un truc important à vous dire… Je… Je suis… euh… Ben voilà… Je suis écologiste… Mais ne le dites pas aux grands-parents, ils risqueraient de mal le prendre…

    Si toi aussi tu souhaites faire ton coming-out, la formation Vivre son écologie est là pour toi!

    Ou comment augmenter singulièrement sa satisfaction personnelle à vivre son écologie ; et comment changer son regard sur les autres, en les considérant comme des “PHPP” (personnes à haut potentiel de progression).

    Une animation destinée particulièrement aux militants écologiques.

    Militer c’est lutter. Souvent avec colère, révolte, résignation et pessimisme. Pas très comique tout cela. Pourtant, il y a moyen d’en retirer beaucoup de satisfaction personnelle. Particulièrement, celle de pouvoir emmener tous les jours au moins une personne de plus avec soi dans le plaisir de contribuer à un monde souhaitable…

    OBJECTIFS
    РIdentifier le bon c̫t̩ des choses
    РVivre son ̩cologie au quotidien avec plaisir
    – S’approprier le rôle de fournisseurs de plaisir
    – Adapter une nouvelle communication

    MÉTHODE
    Grand brassage imprévu et improbable, durant lequel chaque participant se sent relié de l’intérieur avec les autres participants, et surtout où on ouvre grand la fenêtre pour faire le lien avec l’extérieur, même celles et ceux qui boivent du Coca et mangent des hamburgers dans leur 4×4.
    РPr̩sentation de la philosophie.
    – Echange “non contrôlé” des ressentis par rapport à cette nouvelle vision.
    – Conclusion provisoire.
    – Exemples pratiques de cette nouvelle communication.
    – Conclusion.

    xD