Archive for the 'me myself and I' Category

Le vrai débat

Saturday, November 5th, 2011

(wéééé! Ca faisait longtemps hein?)

Quand on est de gauche, on est plutôt

Facebook

ou

Twitter

?

(rooh comme je m’autoplace mon produit)

Procrastinateurs de tous les pays, unissons-nous… demain…

Thursday, November 3rd, 2011

 

(Oh oui, ça va hein… On ne se refait pas…)

 

Tiens, vous saviez que la fin du monde était prévue pour le 28 octobre 2011? Voilà, on est tous morts depuis près d’une semaine…

 

(si vous ne me croyez pas, tapez “fin du monde 28 octobre 2011 » sur google)

 

Mais là n’était pas le sujet de mon post… Quoique… Quand on voit la Grèce (“et soudain, c’est le drachme” (©Baudouin)), les économies qui s’annoncent dans les prochains budgets fédéro-régiono-communautaro-communaux (parce qu’impôt reste un gros mot), Berlusconi qui est obligé d’attendre pour sortir son CD de chansons d’amour, …

 

Bref, Didier Super a bien raison


 

 

 

 

Heureusement il y a quand même UNE bonne nouvelle… Une vraie bonne nouvelle!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(suspense hé, c’est vraiment une super nouvelle)

 

 

 

 

 

 

Delhaize a réintroduit le “vanillevla”. Voilà. J’ai juste bon et je voulais le partager avec l’univers (depuis le temps que j’en cherche…)

 

(bon et sinon, je suis dans les caisses jusqu’au cou… Si mes calculs sont bons, j’ai à peu près 500 litres de bouquins à empaqueter… plus le reste… je reposterai donc après mon déménagement…)

(comme ça zêtes prévenus)

 

 

 

La nature la nature les arbres les arbres au pouvoir!

Friday, June 5th, 2009
“Chère cAt,
(…) je suis perdu, je ne sais pas ce que je dois faire (…)”
M.T. Brésil
“cAt,
(…) vous êtes mon seul recours! Pouvez-vous m’aider? (..)”
M.A. Fin fond de la Wallonie

Chères lectrices,

Chers lecteurs,

Vous êtes nombreux et -euses à m’avoir interpellée ces derniers jours en vue de la messe quinquennale de ce dimanche. Vos appels à l’aide m’ont fort touchée, ma foi. J’ai donc décidé de laisser tomber ma pile de boulot en retard pour répondre à vos questions (et d’attendre un miracle pour que quelqu’un le fasse à ma place mais, là… je me tournerai plutôt vers Sainte-Rita).

La question qui revenait toujours dans vos si nombreux courriers était “je veux voter pour des gens mais je ne sais pas qui choisir” suivie de très près par “je ne veux pas faire comme tout le monde et voter en case de tête“. Heureusement, chers lecteurs et chères lectrices, Madame cAt a la réponse à toutes vos questions!!!

  • “je ne vote pas” – “je ne vote surtout pas pour Ecolo”

Si tu ne votes pas parce que tu ne peux pas voter pour moi, va vite au point suivant !

Si tu ne votes surtout pas pour Ecolo (mais que tu votes quand même), ben euuuuh… va quand même voir la puce “Madame Irma”…

  • Mais tu n’es pas candidate?!? Comment je fais aloooooors?!?

A la Région, tu fais comme si je m’appelais Céline Delforge et tu coches la 5ème case effective.

A l’Europe, tu fais comme si je m’appelais Bartosz Lech et tu coches la 4ème case effective.

Avec ça aucun souci, ce sera pile poil pareil qu’un vote pour moi !

  • En fait… je ne voulais pas voter pour toi…

Ah ben alors, tu peux voter pour un des deux hommes avec qui j’ai été chèfe suprême du monde co-coordinatrice d’écolo j

A la Région bruxelloise, Arnaud Pinxteren 6ème effectif.

A Verviers, Matthieu Daele 2ème effectif.

  • Peux-tu me donner les chiffres gagnants du lotto?

Mais bien sûr ! Dimanche, à Bruxelles, il te suffira de cocher les cases

5 – 6 – 9 – 16 – 19 – 29 – 34 – 36 – 39 – 66 – 7S

  • Et en-dehors des jeunes écolojistes? Des gens à recommander?

Evidemment, j’ai aussi ça en magasin !

10 – 13 – 19 – 32 – 9S – 14S

  • Mais bon, c’est bien beau tout ça… En dehors de Bruxelles-Ville, point de salut!

Comme je te comprends ! Mais je pense que tu confonds élections communales et élections régionales… Les élections de dimanche, c’est pour toute la Région (même si elle utilise indûment le nom de notre belle Ville pour entretenir la confusion).

Qu’à celà ne tienne… 3 – 6 – 34 – 41 – 67- 2S

  • Bruxelles? Bruxelles? Mais moi je suis wallon-ne ! ! !

Et moi, j’ai réponse à tout!!!

Tu peux voter à l’Europe pour Bartek, le 4ème effectif, et Olivier, le 2ème suppléant.

Ou, si tu es verviétois-e pour Matthieu, le 2ème effectif, et si tu es montois-e pour Charlotte, la 2ème effective qui prennent attendent le bus…

Et puis, si toi aussi tu fais partie des 40% de jeunes qui ont fumé du cannabis (et que tu habites le Brabant wallon), un seul choix s’offre à toi : Géraldine, la 2ème suppléante.

  • Madame Irma, tu vois quoi dans ta boule de cristal comme coalition après le 7 juin?

Je vois… je vois… une alliance basique PS-MR…

Je prrrrrédis qu’Elio Di Rrrrrupo, acculé, nous jouerrrrra un rrrrremake de Lionel Jospin le soirrrrr du 7 juin.

Et qu’une coalition de perdants, pour sauver la Belgique, sera mise sur pied après quelques palabres. Rappelez-vous qu’ils vont nous faire peur avec les négociations institutionnelles… (et que la franc-maçonnerie a encore de beaux restes)

Souvenez-vous aussi que le PS n’a de socialiste que le nom (et que la Wallonie serait ingouvernable sans eux vu que l’Administration est, quelque peu colorée).

(oui, vraiment, cAt est à poil sur le net et dans l’isoloir)

(Après, vous en faites ce que vous en voulez hein…)

A heart that lives in new york

Tuesday, February 17th, 2009

Une fois n’est pas coutume (et tant que c’est frais), voici un petite impression toute personnelle de mon expérience new yorkaise.

D’abord, le contexte. Envoyée en mission par le Conseil de la Jeunesse pour prospecter sur la nécessité d’une présence à plus long terme de ce même Conseil au sein de la Commission sur le Développement Social (CSocD) de l’ONU, c’est donc avec une ferveur toute professionnelle que j’ai dépassé (et même surpassé) ma phobie de l’avion pour aller passer une semaine outre-atlantique.  A l’atterrissage, j’ai réalisé que le monde s’ouvrait à moi.

Pour ce qui est du boulot, tout s’est extrêmement bien passé. En bref, on a réussi à insérer quelques belles victoires dans la résolution sur la Jeunesse, on a tissé des bons contacts très prometteurs et on a mis en place un début d’essai de structuration de la présence jeune sur place. En passant, on a même trouvé de belles pistes de financement…

Mais ce n’est pas là le principal, finalement. Et les personnes concernées ont déjà reçu le rapport circonstancié.

Non. C’est bien plus personnellement que je suis touchée.

Je m’attendais à une ville froide, haute et oppressante.

J’ai trouvé une ville humaine et chaleureuse. Un endroit où on est constamment accueilli avec le sourire et des “Hello! How are you”. Une ville où le beau est à chaque coin de rue.

J’ai vu des milliards de choses: l’ONU et son quartier, Soho, Tribeca, Greenwich Village, le Metropolitan, le Guggenheim, …

J’ai ressenti des milliards de choses: le vertige, le beau, le bon, le mélange, la crainte, la fierté, …

Duane Reade est devenue ma meilleure amie.

J’ai entendu autant parlé français à New York qu’anglais dans le centre ville de Bruxelles (note pour les non bruxelles-villois: c-à-d énormément).

J’ai marché.

J’ai regardé.

J’ai entendu.

J’ai parlé.

J’ai frissonné.

J’ai eu mal aux pieds (et pas seulement à cause du clou qui m’a déchiré le droit).

Je n’ai découvert qu’une toute petite partie de la Ville. Je meurs d’envie de découvrir le reste.

J’ai hésité avant de monter dans l’avion du retour…

On m’avait dit d’en profiter à chaque instant. J’ai suivi ce conseil à la lettre.

Je suis conquise. Ce soir, j’ai le NYC blues…

Amour, gloire et beauté…

Wednesday, October 1st, 2008

(…des moooots qui font rêveeeeer)

Ah ben me voilà toute flattée! Je viens d’apprendre que je figurais (enfin non, pas moi, mon blog) dans l’Autre Quotidien de cet automne (p.4).

Je trouve en tout cas qu’Anne-Claire Orban, l’auteure de l’article, a parfaitement cerné le but de ce blog: partager mes engagements, mes convictions et mes combats tout en sortant des postures politiques traditionnelles. Exposer le fond de ma pensée à l’univers tout en permettant aussi la proximité en parlant d’autres sujets plus futiles ou personnels, sans pour autant tomber dans le grand déballage de ma vie privée.

Un choix assumé donc, dans les sujets postés, de susciter du débat et de partager avec mes lecteurs et trices des réflexions qui, je l’espère, aident chacun à progresser dans son positionnement personnel (même en matière de fricAdelle, surtout en matière de fricAdelle,…)

En ça, clairement, mon blog est pour moi un outil parmi d’autres de mon engagement.

Et du coup, je profite de cette subite notoriété pour rappeler aux nouveaux et aux nouvelles que pour profiter pleinement de ce blog et des débats qui s’y déroulent qu’il y a en haut de la page d’accueil une petite rubrique “préliminaires” qui parle beaucoup de Saint-Feuillien…

C’est un joli nom Camarade…

Monday, September 22nd, 2008

Ce post va peut-être en étonner plus d’un. Mais le décès de Georges Debunne me touche.

Bon sans doute certains vont lui rendre hommage. Je vois d’ici les plus hautes autorités d’un parti rouge, mais socialiste quand même, saluer la vie militante d’un grand homme de gauch’. Oubliant qu’il s’était battu toute sa fin de vie notamment contre des traités et une Europe asociale pour lesquels ils ont voté les yeux fermés.

D’autres diront aussi qu’il était trop cela ou pas assez ceci. Comme d’habitude quoi…

A moins que le divorce CDnV-NVA ne phagocyte tout l’espace médiatique.

Mais en fait, on s’en fout.

Pour moi, Georges Debunne restera définitivement le vieux monsieur calé sur sa chaise roulante. Qui avait l’air si fragile physiquement. Mais dont les yeux… oh mon dieu les yeux… brillaient de cette flamme unique d’un combat si juste.

Je me souviens d’un 31 décembre. Quand Bahar était encore en prison. Nous avions fait la fête. Georges Debunne est venu à notre table. En regardant ses yeux, je me suis dit un truc terrible: cet homme s’est battu toute sa vie pour un idéal et ne l’a jamais vu aboutir.

En regardant les yeux de Georges Debunne ce soir-là, je me suis dit que la tâche était vraiment immense. Et qu’il ne faudra jamais cesser de se battre…

Ils sont bientôt de retour*…

Sunday, July 13th, 2008

Bon, mille excuses pour la non mise à jour de ce blog.

Des vraies comme le boulot qui n’en finit pas de finir.

Et puis des fausses comme la flemme, un lit à monter et des lapins crétins à battre.

Tout ça pour dire rapidement mon indignation de la semaine:

– la France est de plus en plus infréquentable. Après Battisti et d’autres, c’est Marina Petrella que Sarkozy s’apprête à livrer aux italiens.

– l’Italie qui vient d’ailleurs de “gracier” son Premier Ministre. Comme ça. D’un simple coup de vote parlementaire…

Bref, des salades, des post-its et encore des salades…

Sinon (et ça n’a absolument rien à voir), j’ai cédé à la déesse consommation cette semaine et dilapidé mon pécule de vacances.

Lundi, j’ai fait l’acquisition d’un nouveau lit et d’un nouveau matelas (montés par mes soins, sauf pour la partie “matelas énorme dans des escaliers tout juste trop petits” effectuée de main de maître par deux beaux grands hommes musclés (qui ne sont pas restés après, non)). Il faudra qu’on me donne le nom de l’inventeur des sommiers en kit. 3 heures de montages. Des ampoules aux doigts. Mais on y dort super bien (encore heureux…).

Et puis hier. Elle était vert-citron. Un signe du destin. J’y pensais depuis des mois… J’ai craqué. Je suis donc l’heureuse propriétaire d’une magnifique console portable. Et de lapins crétins. Qui m’ont bien occupé ce week-end…

Une semaine infernale, Jacques !

* bientôt!

87.7

G

A

T

E

C

Avec tout ça…

Thursday, June 19th, 2008

… J’en ai même oublié de vous partager mon moment mémorable du week-end dernier!

Ce n’est pas que j’ai croisé mon frangin à une soirée très verte et très pop.

Non.

Ni que j’ai laborieusement passé mon samedi ET mon dimanche à faire des aller-retours entre mon lit, les toilettes et le canapé.

Non plus.

Ni qu’on est jeudi soir, que je suis grippée, sur les rotules, et que j’ai encore une énorme journée de travail devant moi demain avant un magnifique mariage samedi.

Non non non.

Rien de tout ça.

J’ai ajouté une plume de plus à mon chapeau de midinette.

Après ce fantastique contact visuel d’une bonne dizaine de secondes avec John Stargasm au BRYC il y a quelques années, j’ai fait mieux.

Oui Mesdames et Messieurs.

Tom Barman m’a embrassée!

Je sens encore le picotement de sa barbe sur ma joue…

(oui ce n’était que la joue mais quand même. Merci Yves!)

Ô temps pour moi

Saturday, May 31st, 2008

Ouais ouais ouais…

Je sais…

Squatter la presse écrite n’est pas une raison objective pour délaisser son blog.

Ni d’avoir des week-ends en-dehors de la Capitale.

Mais, disons que ces derniers jours ont été, comment dire, quelque peu surchargés…

Entre, à la Ville,

article Le Soir 17 mai 08

(Le Soir, 17 et 18 mai 2008)

et

Le 3e Å’il de la timbreuse (bis)

Suite et peut-être pas fin dans l’affaire du 3e Œil, du nom de cette association qui avait bénéficié de la générosité de la timbreuse de l’échevinat de l’Egalité des chances de Bruxelles-Ville (malgré le fait que l’association soit domiciliée à Ganshoren), et ce sans autorisation légale du collège communal. Suite à notre article, la conseillère communale de l’opposition Catherine Lemaitre (Ecolo) a interpellé l’échevin incriminé, qui a riposté. Ahmed El Ktibi (PS) a tout d’abord recommandé à la conseillère de ne pas croire tout ce qu’on lit dans une telle presse (merci pour nous), puis il a soutenu bec et ongles que le courrier en question n’avait été envoyé qu’à des associations. Le hic, c’est que la rédaction de Pan est en possession d’un exemplaire de ces fameux envois, adressé à… tout sauf une association ! Ahmed El Ktibi raconte donc des carabistouilles ! Gaffe à l’œil de Moscou…

(www.lepan.be du 27 mai 08)

et, au boulot,

article Métro 23 mai 2008

(Métro, 23/05/08)

et un article d’Alter Echos que je mettrai prochainement en ligne,

J’ai aussi pris un peu de temps pour aller fêter ma maman à Charleroi et “travailler politiquement” à la mer avec la crème de l’élite des jeunes verts…

Bref, une semaine infernale, Jacques…

Nuits du Botanique (ta ….)

Wednesday, May 14th, 2008

Pfffiou…

Je rentre juste du concert d’Etienne Daho…

(qui soit dit en passant, interdit toute photo ou tout film de lui, à grands renforts de gardes aux lampes de poche qui épient le moindre écran de gsm qui s’allume dans le public)

(et qui devrait aussi revoir ses lumières… Suis assez surprise qu’il n’y ait pas eu de crise d’épilepsie…)

Ce qui a de bien dans les Nuits du Botanique, c’est qu’on est souvent surpris par les chanteurs qu’on ne venait pas forcément voir.

Parfois désagréablement surpris. Comme avec les Ukulélé Girls (‘tain!!!)

Parfois très très fort agréablement surpris. Comme avec Daphné.

J’en ai encore les larmes au bout des yeux tellement c’était beau.

Je sens que demain, je vais encore aller faire fonctionner le marché du CD (parce que oui, moi j’achète encore des CD).