Archive for the 'Général' Category

Les loups ouhouh… ouhouhouh…

Friday, November 11th, 2011

Bon ben voilà. Les “marchés” ont eu la peau du Gouvernement grec pour installer l’extrême-droite à sa place…

(et d’ailleurs, faudra qu’on m’explique comment on peut encore appeler “socialistes” des gens qui acceptent d’être ministres dans un Gouvernement qui comprend desun ministre facho)

Ca ne préjuge rien de bon.

Chez nous non plus…

(c’était le moment “fin du monde” de la journée)

 

Coïncidence? Non, je ne pense pas…

Sunday, September 11th, 2011

Tiens, alors que je venais juste de publier le post précédent en me disant que j’allais procrastiner un peu avant de mettre un post un peu plus “sérieux”, j’ai eu soudain un flash: je viens de ressusciter mon blog un 11 septembre. 10 ans après les attentats du même nom ‘fin, surtout 2 ans après leur 8ème anniversaire (et le jour où je me suis dit, à moitié réveillée de ma sieste, que Derrick avait mis les moyens en effets spéciaux…).

Et là, la question: est-ce que les choses ont vraiment changé depuis 2 ans?

Au point de vue politique, non. On a toujours le même gouvernement fédéral  (en affaires courantes). Et BHV n’a toujours pas été résolu. Ni la pauvreté, la guerre, la faim, … (mais ça, on s’en fout. Faut d’abord résoudre BHV).

Au point de vue environnemental, non plus. Enfin si mais en plus grave: Fukushima, la marée noire BP dans le golfe du Mexique, le gaz de schiste, …

Au point de vue économique, encore moins. C’est ma maman qui relayait un truc dit par je ne sais pas qui (mais on en attribuera donc la maternité à ma maman): “La stupidité c’est quand on essaye de résoudre les mêmes problèmes avec les mêmes recettes en espérant avoir un résultat différent”.

Et puis de votre point de vue? Sans doute pas non plus… Je parie un bisou que le premier commentaire sera pour me dire que le 11 septembre, c’est surtout le jour du coup d’état au Chili.

(et un deuxième bisou que le commentaire sera le fait d’un tout frais exilé d’Amérique latine)

Voilà voilà… En fait, ce qui a changé depuis deux ans c’est surtout qu’il n’y a plus ni jeu des dictionnaires, ni semaine infernale que la vie a continué. Avec ses petits et grands bonheurs, ses petites et grandes tristesses. On n’est pas tout à les mêmes mais pas tout à fait différents non plus. On a vécu des choses. Et on se dit parfois (comme Jean Ferrat) que c’est beau , c’est beau la vie.

Et hop, sans transition, puisqu’on parle de Jean Ferrat… Mon oncle est en train de mettre la dernière main à un bouquin qui s’appellera “C’est un joli nom camarade” et qui racontera l’histoire de mon arrière-grand-père. Si jamais vous êtes intéressés (le bouquin sortira logiquement chez Gilles), n’hésitez pas à me faire signe! Et pour les indécis, une petite mise en bouche:

JEAN FONTEYNE

Il était une fois un avocat belge, engagé, résistant, déporté à Breendonck puis à Buchenwald. Sous des allures de père tranquille, Jean Fonteyne s’est mis au service du Komintern et est devenu, durant la guerre, le principal lieutenant d’Eugène Fried, l’énigmatique chef de l’Internationale communiste pour l’Europe occidentale.

Cette biographie effectue une plongée dans les années 30, 40, 50 où l’on pensait que le monde pouvait changer de base. Mais, derrière la grande histoire, ce livre raconte aussi la « petite » histoire. Comment un homme, d’origine libérale, est-il venu au communisme, prenant tous les risques personnels ? Comment de tels choix se forgent-ils ? Pourquoi, ensuite, JeanFonteyne a-t-il été exclu du PC ? Hors du parti, point de salut ?

Et des questions de fond sont posées, toujours actuelles. Humanisme et révolution sont-ils compatibles ? La vie a-t-elle un sens sans fraternité et solidarité ? Les utopies ne sont-elles pas aussi nécessaires que l’eau et le pain ? Une chose est sûre : aujourd’hui, plus que jamais, en ces temps de replis individualistes mais aussi de sursauts « indignés », on a tous soif d’idéal !

 

Jean Lemaître

Journaliste, enseignant à l’IHECS-Bruxelles (Institut des Hautes Etudes des Communications Sociales), où il dirige le département International et Formation continue. Petit-fils (par sa mère) de Jean Fonteyne.

 

Wééééééééééééééé je suis reviendue!

Sunday, September 11th, 2011

Bonjour les gens!

Bon, voilà, ça allait faire 2 ans que je n’étais plus revenue écrire sur ce blog. Honte sur moi.

Je ne vais pas tenter de me justifier bêtement (trop de boulot) mais voilà, depuis 2 ans, j’en ai justement changé (de boulot). Et je me suis laissée entraînée dans les affres du pouvoir (drogue, sexe et rock’n roll, toussa) oubliant d’alimenter régulièrement ce blog…

Non en fait, pas du tout. Juste trop de boulot.

(et 75.000 spams à faire disparaître 10 par 10)

(puis un oubli de mot de passe)

(puis 250.000 spams à faire disparaître 10 par 10)

Soit. Je suis revenue, c’est ça l’important 🙂

Le Taser : l’arme du MR face à la crise

Tuesday, March 31st, 2009

Ce 25 février, deux députés du Mouvement réformateur nous ont offert dans Le Soir un émouvant plaidoyer en faveur des « armes de neutralisation momentanée ». Derrière cette sympathique appellation : les pistolets électriques de type Taser et des pistolets à air comprimé munis de balles non pénétrantes. Cette prise de position est étonnante à plus d’un titre.

Alors que les citoyens commencent à payer le prix fort de la crise financière dont les causes sont à trouver dans les dogmes du libéralisme économique, le MR consacre sont énergie à nous expliquer quel serait l’équipement idéal des policiers. La droite utiliserait-elle une fois de plus la bonne vieille recette de l’insécurité pour détourner l’attention du citoyen de problèmes bien plus compromettants pour elle ? Ou bien le MR a-t-il un urgent besoin de parler d’autre chose que de ses dernières aventures du lutin de Lustin, Rudy Aernoudt?

A moins qu’anticipant d’éventuels mouvements de masse liés à la dégradation des conditions de vie des citoyens, les députés réformateurs qui voient dans le Taser « une alternative proportionnée entre la traditionnelle matraque de l’agent de police et l’arme à feu », anticipe déjà les moyens de réprimer d’éventuelles grèves ou manifestations. La matraque, c’est trop léger, l’arme à feu, ça ferait mauvais genre. La technologie de nouvelles armes de répression, par contre, ça fait du bien au moral. On hume le progrès social rien qu’à les admirer.

Le MR nous explique que le but de sa carte blanche est « de poser question, de créer le débat ». Il est vraiment difficile de croire que nous tenons là un enjeu crucial pour le bien-être collectif. Et nous n’osons croire que, ayant perdu l’électorat des petits actionnaires, le parti le plus à droite de l’échiquier démocratique tente aussi grossièrement de s’attirer les voix des policiers, agents de sécurité et autres gardes du corps pour le scrutin de juin prochain.

En tout cas, les arguments « politiques » des hommes de Didier Reynders se retrouvent sur le site commercial de SMP technologies, le distributeur français du pistolet Taser. Cette société qui intente des procès (perdus d’ailleurs) contre ceux qui commettent l’outrage de dire que le Taser peut se révéler mortel. Cette même société qui est accusée d’avoir espionné illégalement Olivier Besancenot qui a justement remis en question le caractère non létal du joujou.

Non seulement la question de l’utilisation de ces nouvelles armes n’est pas une priorité dans les questions politiques à résoudre mais en plus, l’optimisme des réformateurs quant à l’innocuité des armes comme le Taser ressemble étrangement aux arguments publicitaires de ses vendeurs. Non, pour nous, il n’est pas question de balayer les cas de morts suite à son utilisation. Y aurait-il une seule victime de bavure au Taser que ce serait encore trop.

C’est sans doute pour équilibrer le débat que les auteurs de la carte-blanche pro-armement fournissent eux-mêmes les armes à leurs détracteurs : « l’utilisation du pistolet électrique s’est avérée mortelle aux Etats-Unis dans 230 cas sur 560.000 utilisations ». Plus d’un demi-million d’usage d’une telle arme, est-ce là bien un nombre qui illustre une utilisation « exceptionnelle et proportionnée à la menace » ?

Le modèle des députés bleus pointent les 928 faits de coups et blessures recensés à l’égard des fonctionnaires de police en Belgique en 2007. Un chiffre, qui reflète des situations pénibles pour des policiers mais qui, bizarrement, n’est lui pas mis en regard du nombre total de leurs interventions.

Ne tournons pas autour du pot : les armes non-létales s’étalent littéralement à l’épreuve des faits. Il suffit que le citoyen contre qui elles sont brandies aient bu un verre de trop ou subisse un trouble psychologique et sa vie se trouve en danger. Utilisés à plusieurs mètres de distance, les Taser et autres ustensiles de ce type n’intègrent, malheureusement pas encore d’éthylomètre ni de modèle réduit de spécialiste de la santé mentale.

Si le MR veut diminuer le nombre de morts ou d’invalides inutiles dans notre pays, qu’il lorgne par exemple les questions de sécurité routière ou sur les conséquences de la pauvreté, y compris chez les travailleurs. C’est là que réside le plus grand taux de mortalité évitable. Et s’il veut lutter contre la criminalité, qu’il commence par doter le département des Finances du personnel suffisant pour traquer la grande fraude fiscale et sa horde de bandits. Et surtout, que ce parti fourre-tout arrête de nous prendre pour des truffes en lançant des débats périphériques mais dont les conséquences pourraient être … mortelles.

Thierry Bodson, Secrétaire général de la FGTB wallonne

Didier Brissa, Militant écosocialiste, UAG

Céline Delforge, Députée bruxelloise Ecolo

Pierre Eyben, Porte parole du Parti communiste Wallonie-Bruxelles

Catherine Lemaitre, Conseillère communale Ecolo à la Ville de Bruxelles

Karim Majoros, Conseiller FGTB, co-secrétaire politique Ecolo Anderlecht

(cette carte blanche n’a pas été diffusée par Le Soir car “on est “hors sujet” et qu’on devrait parler de “l’arme elle-même et ses caractéristiques techniques” et non de l’esprit qui anime les fans du Taser “quitte à ajouter un paragraphe sur le contexte” (sic).” La Libre a quant à elle trouvé que “ce thème n’est pas d’actualité” malgré la mort d’un ado de 15 ans il y a une semaine dans le Michigan… Du coup, nous la publions collectivement nous-même sur nos blogs respectifs )

5 août 2008, le jour où toutes mes références ont été chamboulées…

Tuesday, August 5th, 2008

Aujourd’hui est un jour à marquer d’une pierre blanche.

Pas parce que j’ai eu mon premier contrôle de la STIB à Lemonnier (que j’ai passé avec succès, je vous rassure), moi qui croyais que cette station ne serait raisonnablement jamais contrôlée.

Sauf que la STIB a apparemment besoin d’argent et contrôle donc la station de la Foire du midi. Un 5 du mois, jour où personnellement, il m’arrive souvent de juste de commencer à penser à renouveler mon abonnement mensuel…

Mais bon. Passons.

Non, ce qui chamboule toute mon échelle de référence, c’est l’émission “Mon grand-père ce héros” qui a été diffusée ce matin.

Emission au cours de laquelle j’ai appris, comme ça, sans autre avertissement préalable, qu’une des ferventes lectrices de ce blog était beaucoup plus carolo que moi et, par voie de conséquence, beaucoup moins bruxelloise qu’elle ne l’a toujours prétendu.

Figurez-vous, chers lecteurs et trices, que nous comptons parmi vous l’arrière-petite fille du Docteur Goffin, docteur carolo donc et , surtout, co-fondateur du sporting de Charleroi!

(oui oui Monsieur A, vous avez bien lu!)

Je…

Je ne sais plus…

Je suis perdue là…

Ils sont de retour!

Thursday, July 24th, 2008

Mesdames G et C, Messieurs A, T et E reviennent pour une émission spéciale du Cirque de Minuit !

Youhou !

Emission qui, comme elle est spéciale, se déroulera à midi…

Evidemment.

En attendant, pour vous mettre l’eau à la bouche, vous pouvez aller ici, ici, là-bas, ici aussi, encore là, et là, et là, et là, et encore là, et puis là, et là encore, et puis là aussi, oh il y en a encore un ici, et ici tiens un petit dernier

Alors, tous à vos postes à galène ce vendredi midi ! Vous pourrez enfin écouter en vrai tous ces gens qui ont un peu vieilli mûri depuis.

(mais quelle fréquence me direz-vous?)

(l’extrême-gauche de la radio tiens)

(non, pas là)

(ni là)

(ni là non plus)

(87.7FM -> c’est là)

De la naissance d’un nouveau clivage… La suite!

Saturday, July 19th, 2008

Je crois que la période estivale (ou la crise institutionnelle, tiens) est particulièrement propice aux questions existentielles.

L’année passée, les Rencontres Ecologiques d’Eté avaient fait émerger le clivage entre les partisans du prout et ceux (qui ont raison) de la prout.

Cette année, nos réflexions n’ont pas attendu le kumbaya vert et ses flots de bières bio.

Non. Cette année, c’est très sérieux.

Et vous, vous dites une fricAdelle ou une fricANdelle?

Nous sommes quelques experts à nous pencher sur la question. Nos recherches ont déjà démontré que:

Larousse dit fricadelle mais parle de “boulette” et de “viande hachée”

– le site hollandais de Mora dit frikadel

– le Wikipedia en anglais parle de frikandel

Рmais le Wikipedia en fran̤ais parle de fricadelle

– tout comme le Wikipedia en anglais finalement (frikadel)

– l’ouvrage “Le goût des belges” définit par contre différemment fricadelle et fricandelle

РJacques Mercier ne nous a pas encore r̩pondu

Comme certains s’obstinent (désespérément) à croire que la fricadelle serait une boulette et la fricandelle cette espèce de saucisse très écologique (en ce qu’elle permet de recycler toutes les parties inutilisées d’un animal et même plus), nous en sommes même venus à tester les comptes-rendus des différents lieux où certains d’entre nous siègent (aaaah ces “vieux bus articulés qui sentent la vieille fricandelle”).

Je voudrais, aujourd’hui, rajouter une pièce au dossier.

Hier soir, en faisant mes courses au Delhaize du coin, j’ai vu ça:
fricAdelle 365

Même si on peut chicaner sur les connaissances littéraires de la personne qui a confectionné l’étiquette (c’est pas cher, hein!), je pense qu’il n’y a plus vraiment à douter lorsqu’un groupe multinationnal comme Delhaize indique fricAdelle pour la mention française de son produit 365.

Je suppose, en toute confiance, que Monsieur Delhaize réfléchit et consulte les plus éminents experts avant de mettre une appellation sur ses produits destinés à l’ensemble de ses magasins partout dans le monde. Sinon, il aurait l’air malin…

In Delhaize, I trust!

(édition du post)

Bapt a également eu le même réflexe photographique au Colruyt hier soir. Et ça donne pareil…

Mais où est le 18ème Concours Polar de la première?

Sunday, April 20th, 2008

Il y a quelques temps, je vous parlais ici de mon indéfectible attachement à certains programmes de La Première.

Aujourd’hui, je suis inquiète pour l’émission qui m’aide à achever la semaine en beauté, le Polar du Dimanche.

Encourager de nouveaux talents d’écrivains et les faire connaître grâce à la diffusion de leurs textes sur antenne est l’objectif du CONCOURS DE NOUVELLES POLICIÈRES de la RTBF avec le soutien de la promotion des lettres du ministère de la communauté française et de la SCAM (société civile des auteurs multimédia) ainsi que de la Tribune de Bruxelles.

Crée en 1991, son succès ne s’est jamais démenti et à ce jour plus de 250 nouvelles ont été primées et diffusés sur LA PREMIÈRE. C’est plus de 300 manuscrits qui sont envoyés chaque année.

Pourtant, malgré un lancement annoncé dans le Télémoustique, rien sur le site concernant le règlement de ce concours…

Alors si comme moi vous craignez que la dix-huitième édition n’ait pas lieu, demandez des nouvelles à la Première et à l’émission « le polar du dimanche ». Pour les contacter, c’est par là, en sélectionnant “Le Polar du dimanche” comme destinataire.

Venez aussi nous rejoindre sur le groupe Facebook qui traite de la question, par ici.

L’abrandoulle premier…

Tuesday, April 8th, 2008

(et soudain, la vie prend tout son sens… http://chti.logeek.com/)

Et voici, chous vos yeux ébahis, l’abrandoulle premier communiqué ed’ presse que je cosigne (et coécrit) en tant que conseillère communale…

COMMUNIQUE DE PRESSE

8 avril 2008

Vers plus ed’ voitures dans l’Biloute ?

ECOLO, favorable à l’cayelle ed’ voitures chur l’Castonade deul’ Po d’chuc, s’inquiète ed’ projets d’agrandissement deul’ po d’chuc Poelaert

ECOLO a appris par voie ed’ presse l’ch’Nord ed’ l’opération « L’Quinquin, ça nous regarde tous », menée par l’Carette ed’ Bruxelles, chur l’balayeux deul’ mine ed’ charbon deul’ Brayou Chablon.

ECOLO che réjouit deul’ cayelle volonté deul’ Capenoule communal ed’ pind’loquer l’mine ed’ charbon ed’ voitures qui y stationnent. Toutefois, ECOLO s’inquiète deul’ nig’doul d’agrandissement deul’ po d’chuc Poelaert alors même que l’cayelle avec les habitants et les usagers deul’ galaffe n’a pas encore commencé.

Pour ECOLO, l’agrandissement deul’ po d’chuc Poelaert ed’ 280 places chupplémentaires est un quinquin chens et contribuera churtout à braire l’vaque automobile dans l’brayou et l’ensemble deul’ Canard. Ch’projet est en contradiction avec l’quenoule régionale qui vise une réduction ed’ 20% deul’ vaque automobile à Bruxelles (objectif deul’ PRD).

D’autre part, il est ed’ notoriété publique que l’Freumion Poelart est chous exploité, churtout lorsqu’on s’aperçoit que celui-ci n’est ouvert que ed’ 7h à 22h 24h en chemaine et ed’ 10h à 20h 24h l’cococolo et jours fériés. Ces horaires empêchent actuellement une gestion globale deul’ gueulard ed’ haut fourneau dans l’tchiot jaune, notamment pour les riverains en choirée.

Qui plus est, outre les nuisances multiples inhérentes à ch’type ed’ quehir, ECOLO che demande chi l’Carette ed’ Bruxelles à les moyens ed’ che lancer dans un cococolo pharaonique à l’heure où chon arsoule est ed’ plus inquiétant. ECOLO s’interroge aussi chur l’targniole d’un investissement ed’ ch’type à l’heure où les Bruxellois veulent unanimement moins ed’ voitures dans leur Ville et que les réserves ed’ pétrole s’épuisent. Ch’projet nous chemble une nouvelle preuve évidente deul’ gueule ed’ bois à trop court terme ed’ autorités deul’ Carette ed’ Bruxelles.

Enfin, chi l’asbl Periferia est effectivement trô compétente en matière ed’ participation citoyenne, ECOLO s’étonne ed’ l’absence totale d’implication deul’ Drache deul’ Carabistoulle dans l’canard ed’ concertation initié par l’Echevin ed’ l’Urbanisme.

Dô lors, ECOLO demande, avant tout investissement dans ed’ places ed’ parking chupplémentaires prô deul’ Capenoule que :

l’Vaque développe une politique globale et intégrée ed’ parking chur chon canard en réfléchissant, notamment, à l’accô gratuit ed’ ces parking pour les habitants, aux horaires et aux prix afin d’optimaliser l’usage ed’ ch’qui est déjà existant ;

l’Vaque mène à bien l’canard intéressant ed’ concertation mis en place au Gueulard ed’ haut fourneau en garantissant fermement que les recommandations émises par les participants choient chuivies, que les chervices deul’ Carette y participent pleinement et que l’Drache deul’ Carabistoulle y choit étroitement associée

l’Vaque établisse enfin une politique financière cohérente privilégiant les investissements à long terme dans, par exemple, une mobilité douce et collective plutôt que dans ed’ projets pharaoniques rapidement dépassés.

Marie NAGY Catherine LEMAITRE Arnaud PINXTEREN

Chef ed’ groupe ECOLO Conseillère Communale Checrétaire politique


12h – Place Surlet de Chokier – mercredi 19

Sunday, March 16th, 2008